Bien s’occuper de ses pieds, un must en randonnée

Avant toute chose, il vous faut une bonne paire de chaussures. Pour avoir fait beaucoup de marches en Puma Mostro, je ne peux que vous recommander de ne pas faire la même erreur. Avec une bonne paire de chaussures et un peu de talc, vous éviterez la plupart des tracas que nous évoquons plus bas. Sur votre voiture, vous entretenez les pneus? Et ben là c’est pareil. Les pieds, il faut s’en occuper.

Un conseil pour les chaussures de marche : il faut que la cheville soit bien tenue, que la languette ne fasse pas de pli et soit bien fixée. Cela permet d’éviter que le pied ne glisse d’avant en arrière et permet donc de limiter les frottements et les échauffements. La pointure vient en second, en gardant à l’esprit qu’une chaussure légèrement trop grande pourra être portée avec une semelle, alors qu’une chaussure trop petite ne s’allongera pas vraiment. La matière, la semelle et la forme dépendront de l’environnement, du type de randonnée et du budget bien sûr. Pour vous aider à faire le bon choix, Camille a écrit ce guide pratique sur son blog l’Oiseau Rose.

SOS pieds mouillés

Votre ennemi, c’est ce qu’on appelle la maladie des pieds des tranchées (nommée ainsi pendant la première guerre mondiale) : Restée trop longtemps humide, la peau mal irriguée meurt et se détache par plaques, laissant le pied à vif. Bon, ok, c’est extrême, mais mieux vaut prévenir que guérir. Cela dit, sans vouloir vous effrayer, les prémices peuvent se faire sentir en une journée; alors si vos pieds sont fripés, prenez-en soin tout de suite.

Piha north (12)

Si vous transpirez (et vous allez transpirer), vos chaussures seront mouillées de l’intérieur. S’il pleut (ou que vous marchez dans la rosée du matin), vos chaussures seront mouillées de l’intérieur ET de l’extérieur. Dans tous les cas, le meilleur moyen de les sécher est de les aérer, les remplir de talc puis les bourrer de papier journal pour absorber l’humidité et les odeurs. Ca parait idiot, mais sortez quand même les semelles, et talquez-les séparément. N’étalez pas vos chaussettes mouillées sur les chaussures…ça ne fait qu’obstruer la matière qui doit respirer pour sécher.

Pareil pour les pieds : on talque, on laisse sécher, et si on a froid on couvre avec des chaussettes sèches.

Bobologie

Échauffements : c’est le stade pré-ampoule. Couvrez la zone avec une gaze et un sparadrap pour limiter les dégâts et calmer la douleur due au frottement.

Ampoules : si vous passez au travers, vous êtes cocus! L’idéal, c’est de mettre des pansements seconde peau sur les zones susceptibles de développer des ampoules. Mais si l’ampoule est déjà là, on la perce avec une aiguille désinfectée (brûlez la pointe), on la vide, et surtout on laisse la peau (qui protège la plaie). Option grand luxe, on pose une gaze dessus, pour l’effet molletonné.

Plaies : vous vous êtes ouvert en marchant sur un coquillage mutant? (nous n’insinuons pas que ledit coquillage a traversé la semelle de votre chaussure, mais plutôt que vous vous êtes déchaussé momentanément…) Désinfectez bien et couvrez avec un pansement pour continuer la marche. Aérez dès que possible. Nettoyez, désinfectez et changez le pansement très régulièrement.

Piqûres : ne grattez-pas. Sinon, reportez-vous au paragraphe sur les plaies ci-dessus. Il est conseillé d’anesthésier les piqûres avant de démarrer une marche, car la circulation sanguine va les activer. Si vous avez accès à des glaçons, c’est idéal. Sinon, une bonne pommade ou un stick à mini décharge électrique feront l’affaire.

Évitez de quitter vos chaussures avant d'être arrivé à destination. Les pieds gonflent, se rechausser est un challenge, et remarcher peut être extrêmement douloureux.
Évitez de quitter vos chaussures avant d’être arrivé à destination. Les pieds gonflent, se rechausser est un challenge, et remarcher peut être extrêmement douloureux.

5 réponses sur “Bien s’occuper de ses pieds, un must en randonnée”

  1. c’est vrai qu’il est indispensable en randonné lors des pause sur le parcours de laisser respirer ses pieds ! moi je prend souvent deux paires de chaussures de randonnée lors de mes ballades, au cas ou si il m’arrive une tuiles, imaginer la catastrophe si une chaussure casse ou bien si la semelle ce décolle !
    alticoop a récemment écrit…accessoires voyageMy Profile

Répondre à alticoop Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge