Bienvenue au Québec! Vous repasserez, ok?

Mon arrivée à Montréal a été aussi chaotique que ce que mon départ de Paris était rôdé !
Du rhume chopé dans l’avion (comment ça, ça n’arrive qu’à moi ?) à une valise égarée, en passant par le douanier qui préférait parler de sa coupe de cheveux (oui même rasé, ça reste un sujet de conversation) plutôt que s’occuper de mon visa ou encore le slalom sans fin entre les conditions restrictives de location de la voiture (pas le bon permis, pas le bon âge) pour que finalement il soit trop tard pour aller récupérer mes bagages en zone de fret.
Ma première nuit a été courte, mais dès le lendemain nous sommes acharnés à remettre les choses à l’endroit. Retour à l’aéroport donc, et 40 minutes d’attente sur un banc pour faire corriger une faute sur mon visa (à trop se concentrer sur ses 3 poils sur le caillou, le douanier m’avait mit 1 mois dans la vue !!) et toujours pas de nouvelle de ma valise. La chkoumoun était telle que c’en était risible.
Mais quelques jours ont suffi pour que tout se mette en place. Me voilà maintenant convenablement installée. Nous avons Internet, j’ai un téléphone, une carte de débit (avec laquelle je cumule des points ‘scène’ qui me donnent droit à 10% de réduction sur le maïs éclaté au cinéma…ils sont trop forts ces cousins), une carte de transports, une carte de bibliothèque, une carte de yoga…en gros je suis en train de me recréer tous les comptes et numéros que j’ai mis tant de temps à résilier à Paris!

Le salon. On ne s'en sert pas beaucoup...sûrement parce que les canapés sont, en plus d'être laids, très inconfortables.
Le salon. On ne s’en sert pas beaucoup…sûrement parce que les canapés sont, en plus d’être laids, très inconfortables.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Petit-pote-de-la-forêt-d’en-face

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge