photo-diaries #6 : la géométrie des vallons

Cette série date de l’été dernier au Maroc, plus précisément dans les environs de Chefchaouen. En regardant les clichés à la suite, j’ai trouvé qu’un découpage de lignes assez nettes se retrouvait dans chaque photo. Je l’attribue au contraste des couleurs entre les vallons et le ciel, les collines et la mer, le bord de la route et la ville en contrebas, ou encore la courbe des montagnes et le soleil en déclin.

upside-down 1 upside-down 2 upside-down 3

 

Premiers essais de light painting

Peindre avec la lumière

IMG_3611Le light painting, aussi appelé light art, c’est cette technique qui consiste à peindre avec un faisceau lumineux et capter le dessin pris dans ce mouvement sur une photo. Une fois qu’on a compris le truc (à savoir, permettre un temps d’exposition assez long pour que l’appareil capte la lumière mais pas trop pour ne pas se retrouver avec un cliché ébloui), on se retrouve à faire moult expérimentations. Attention, ça peut durer toute la nuit. Quant à nous, on a photographié cette série depuis le refuge de Mount Fyffe, qui domine la superbe péninsule de Kaikoura dans l’océan Pacifique, à l’est de l’île sud de la Nouvelle-Zélande. À la base, j’avais envie de m’essayer au light painting pour réaliser une carte d’annif pour les 30 ans d’une amie. Je ne sais pas si elle a réussi à lire son surnom! Plus facile que l’écriture, le battement de cœur, mon préféré. On est quand même resté très basique pour ce premier essai, et j’aimerais beaucoup m’y atteler de nouveau.

Pour s’essayer au light painting, il faut :

– un ou plusieurs faisceaux – pinceaux

– un décor grandeur nature en toile de fond

– un trépied

– un appareil photo avec retardateur (ou une télécommande, ou une bonne âme qui appuie sur le bouton)

– une tenue sombre (voyez comme ma superbe veste bleu ciel est difficilement manquable)

IMG_3590

Premier coup de pinceau

IMG_3592

Faisceau blanc, faisceau rouge, et un fantôme heureux au milieu

IMG_3599

My dear Choca friend…as-tu réussi à lire ton nom?

IMG_3604

Coeur…d’un battement à l’arrêt

IMG_3608

S&S, très graphique

IMG_3612

La flèche pointe là où on habitait à Kaikoura

IMG_3618

Merry Christmas!

IMG_3621

Petite baleine? Non, dauphin obèse

IMG_3625

Et une étoile de plus dans cette nuit noire

.

Voir tous les défis

Clichés givrés de l’hiver canadien

Parce que l’automne a été ensoleillé à Londres (pourvu que ça dure!) et parce qu’à l’heure où j’écris ces quelques lignes le thermomètre de Casablanca affiche 20°, il est grand temps de rendre hommage à l’hiver canadien, le vrai. Des collines saupoudrées de sucre glace, des arbres trempés dans la chantilly et des branches figées en glaçons, rien de moins. Et puis surtout, du BLANC à toutes les sauces!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le lac Chaud, froid. vous suivez?
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Vue plongeante depuis un des petits sommets du Mont Tremblant, station de ski des résidents Montréalais en mal de chasse-neige
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le lac Jolicoeur, là-haut dans les sublimes plaines des Hautes Laurentides, au cœur de la pourvoirie Meekos
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Jeune crépuscule et reflets argentés sur le Saint Laurent à Trois Rivières
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
C’est l’anomalie de la série, puisque cette photo a été prise dans le parc de l’Adirondack, New Yorkais, de son état, et non au Canada
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le lac des Castors très populaire à Montréal pour les sorties dominicales et les glissades sociales
chapiteau
Petit chapiteau et bancs d’amoureux à Saint Venant de Paquette
cascade Parc du Vieux Moulin 9
La cascade gelée du parc du Vieux Moulin, non loin de Saint Venant de Paquette, près de la frontière avec l’était américain du Maine

              OLYMPUS DIGITAL CAMERA      OLYMPUS DIGITAL CAMERA         

          OLYMPUS DIGITAL CAMERA      OLYMPUS DIGITAL CAMERA

…………..OLYMPUS DIGITAL CAMERA      OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vous n’avez pas encore assez froid? Ci-dessous une petite vidéo réalisée en 2009 pour fêter un an d’expatriation au Québec.

Le photographe photographié

DSCN7748Je garde précieusement cette série depuis plus de 6 mois, ne me demandez pas pourquoi. À l’heure où Londres m’engloutit dans ses pérégrinations citadines, où les sorties du week-end se font urbaines, ces photos m’apportent une vraie bouffée d’air frais. J’y retrouve de beaux souvenirs de rencontres bien sûr, mais aussi et surtout l’incroyable sérénité de ces grands espaces, que j’ai eu tant de plaisir à découvrir. New Zealand, I miss you ♥

Le pourquoi du comment

C’est simple, vraiment. C’est le principe bête et méchant de l’arroseur arrosé. Bien que se trouvant au bout de « notre » monde, la Nouvelle-Zélande est un pays extrêmement touristique. « Hors des sentiers battus » est un concept lointain pour ce pays particulièrement accessible à tous voyageurs et facile à parcourir. Les paysages n’en sont pas moins beaux, mais à moins de rouler des heures dans un parc national on est rarement seul. Du coup c’est amusant de se dire que la petite troupe de photographes en herbe (ou pas) que nous sommes et qui visite tel ou tel site se retrouve avec sensiblement le même cliché, pris 15 fois sous 10 angles différents. Plutôt qu’être la 16ème, j’ai eu envie de mettre en scène mes camarades de jeu.

Cape Farewell vu par Matt (allemagne)
Cape Farewell vu par Matt (allemagne)
Doubtful Sound vu par Chris (australie)
Doubtful Sound vu par Chris (australie)
Fox Glacier vu par Khoji (chine)
Fox Glacier vu par Khoji (chine)
Franz Josef Glacier vu par Nico (france)
Franz Josef Glacier vu par Nico (france)
Milford Sound vu par Jerry (usa)
Milford Sound vu par Jerry (USA)
Mount Cook vu par Marijn (hollande)
Mount Cook vu par Marijn (hollande)
Pancake Rocks vu par Kay (thaïlande)
Pancake Rocks vu par Kay (thaïlande)
Picton vu par Hoshi (malaisie)
Picton vu par Hoshi (malaisie)
Lake Tekapo vu par Eisei (corée du sud)
Lake Tekapo vu par Eisei (corée du sud)
Wanaka vu par Haruo (japon)
Wanaka vu par Haruo (japon)

photo-diaries #5 : campagne dorée

Une excursion à la campagne représente toujours une belle occasion d’expérimenter. C’est un de mes terrains de jeux préférés, et pas que pour la photographie! Ce matin-là, en même pas 100 mètres, j’avais déjà une bonne dizaine de thèmes qui me venaient à l’esprit. Puis en regardant les clichés, il m’a semblé évident de réunir les trois ci-dessous. La lumière qui les caractérise a fait sortir une palette impressionnante de dorés beige, jaune, ocre…
countryside gold 1

countryside gold 2

countryside gold 3Je me passes ces photos en boucle pour m’offrir une cure de soleil sous la grisaille londonienne.