Le moment cinémoi : Life of Pi

Il n’y a rien de surprenant au fait que je trépignais d’impatience à l’idée d’aller voir un film au cinéma de Kaikoura. Ce qui est plus étonnant, c’est que ça m’ait pris 3 mois! Une combinaison des films à l’affiche et la démotivation de pédaler jusqu’au centre ville sans doute.

C’est maintenant chose faite. On m’a dit que ce cinéma était vraiment old school, avec une salle trop petite et un écran carrément minuscule, du coup j’ai été agréablement surprise. Pour une fois qu’il n’y avait pas cette clim démesurée qui enrhume en 1h30! Le niveau de son était correct et les sièges confortables bien que basiques.
Bon l’entracte, ça fait bizarre. Ce n’est pas désagréable (pause pipi, drink et popcorn), mais sur le coup quand le film coupe, on a quand même cet instinct de râler contre le projectionniste. Pour autant, je ne reviens pas sur mes propos, les entractes en Inde pendant les films Bollywood de 4h sont essentielles.

Je ne sais comment, j’étais persuadée que « Pi » venait de piscine. Pourtant je n’ai pas lu le livre et n’ai jamais entendu parler de l’histoire! Ce qui explique que je m’acharne à le prononcer « Laïfe of Pee » et non « Paï ». Bon, pour ceux qui n’ont pas vu le film, vous savez maintenant que le nom complet de Pi est Piscine. Mais je vous rassure, ça ne vous en dit pas beaucoup plus ni sur le film, ni sur la fin!

C’est un coup de coeur complet. Le dernier de ce genre était Big Fish, il y a 10 ans. J’étais arrivé un poil en retard dans la salle et le film venait de commencer. J’ai été tellement happée dès la première scène que je suis restée exactement dans la même position tout le long. Sans quitter ma veste, poser mon sac à main ou même me débarrasser du sac de courses Monoprix sur mes genoux. Je n’ai pas décroisé une jambe ni bougé mon bras pour me gratter le nez. Hypnotisée. Si je raconte cette anecdote autant dans le détail, c’est qu’il m’est arrivé plus ou moins la même chose avec Life of Pi. J’y suis allée avec deux amies, donc nous avons bien sûr échangé, mais je suis restée scotchée !

Alors c’est vrai, revoir l’Inde, ses accents et ses couleurs ne m’a pas laissé indifférente. Ajoutez à cela que le tigre est mon animal totem que j’aime d’une passion inexplicable, que j’adore la poésie cinématographique, que je vis en ce moment dans une région on l’on observe presque tous les jours baleines, dauphins et autre faune merveilleuse du Pacifique, et le cocktail ne pouvait que fonctionner sur moi. Je me suis laissée complètement embarquer, sans mauvais jeu de mot! (Vous n’avez pas compris? Allez voir le film! Voici la bande annonce pour vous faire patienter.)

GRRRRRichard Parker!

2 réponses sur “Le moment cinémoi : Life of Pi”

  1. Je viens de le voir il y a quelques jours et j’ai adoré. C’est effectivement de la même trempe poétique que Big Fish… du très beau cinéma ! Kissssss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge