L’équipement adéquat : désert

Pour ecouter le BONUS audio Entrez dans la transe, cliquez sur le lecteur en bas de page

 

Dans le désert, vous aurez chaud (on ne vous apprend rien), mais vous aurez aussi froid…la nuit. La première raison est que dans le désert, il n’y a rien pour conserver la chaleur une fois le soleil couché. La deuxième raison est le taux d’humidité. L’eau s’évapore dans l’air la journée, puis avec la condensation retourne à l’état liquide la nuit.
En très bref, voilà pourquoi cette liste réunit du matériel chaud-froid. Pour la tenue, on vous dit tout ici.

Le charmant copain qui porte votre équipement un temps
Le charmant copain qui porte votre équipement un temps

Boussole : dans le désert, tout se ressemble. La boussole sera une aide précieuse pour trouver votre chemin. Si vous savez vous orienter avec le soleil, la boussole est optionnelle pour une navigation basique. Rappel : utilisez les ombres, et n’oubliez pas dans quel hémisphère vous vous trouvez!

Crème solaire protection maximale : La majorité de votre corps devrait être couverte. La crème servira donc pour le visage et le cou essentiellement. Gardez en mémoire que les parties bombées ou protubérantes rougissent plus vite…front, nez et oreilles risquent fortement le coup de soleil. Crémez-vous également les mains, souvent exposées. La peau à cet endroit est fine et s’abîme vite.

Lunettes de soleil : indispensables partout (on les a mises dans les 10 petits objets qui sauvent la vie), elles sont carrément incontournables dans le désert. Méfiez-vous des verres teintés. Assurez-vous que la protection UV est du meilleur niveau.

Poche d’eau type Camel Back : dans les films, les aventuriers s’hydratent au moyen de gourdes en peau de chameau. D’une, l’eau a un goût immonde, de deux c’est franchement moins pratique. Prenez également un contenant qui vous permettra de remplir votre poche d’eau facilement quand vous tomberez sur une oasis. Dans le désert, on préconise un minimum de 3 litres par jour.

Vue de notre campement à Merzouga
Vue de notre campement à Merzouga

Tablettes de réhydratation / électrolytes : La déshydratation est source de tous les problèmes ; maux de tête, courbatures, tendinite. A moins que vous ne préfériez boire votre urine, les tablettes vous sauveront. Elles contiennent l’essentiel dont votre corps a besoin, dont sels minéraux et sucre, que vous perdez en transpirant. Si toutefois vous tenez à goûter votre pipi, buvez-le tant qu’il est chaud. Sinon il devient pro-pisse (haha) au développement des bactéries.

Sac de couchage : Que vous soyez sous la tente ou à la belle étoile (bon courage), vous en aurez besoin. Un sac compris pour des températures entre 5 et 15°c devrait largement suffire, à moins que vous atterrissiez dans une tente bédouine, et là vous aurez toutes les couvertures qu’il vous faut.

Pierre de magnésium : Effritez-la afin d’avoir un petit tas de poudre que vous allumez avec une étincelle. Cet élément brûle à 2000°c…autant vous dire que vous ne ferez qu’une bouchée du bois humide. Bon certes, cette manipulation a un raccourci, appelé briquet.

Pour ecouter le BONUS audio Entrez dans la transe, cliquez sur le lecteur ci-dessous

2 réponses sur “L’équipement adéquat : désert”

  1. Super, l’adjonction du bonus audio ! On est tout de suite dans l’ambiance :)
    J’atouterais bien la pelle et le seau, mais il faut avoir l’esprit joueur… et puis certains déserts sont de cailloux, comme dirait Francis (pas le Pape, l’autre !)
    Ok, je sors !..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge