Lettre de rupture

ruptureTu fais partie intégrante de ma vie. J’ai été exigeante. Je t’ai voulu à la pointe de la pointe. Pas seulement beau, mais aussi fort, puissant même! Et puis moderne, un brin frimeur.

J’ai mis beaucoup d’espoir en toi, dès le début. Je te voyais déjà révolutionner ma vision du progrès, encourager ma créativité, soutenir mes projets! Je t’ai aime, montré, j’ai cru en toi, j’ai été fière de toi.

On est partis ensemble au bout du monde, et tu m’as suivi partout sans rechigner, malgré ton léger surpoids (si si, personne n’en parle pour ne pas te vexer mais c’est une réalité). J’ai vraiment essayé de m’occuper de toi, te dorloter, entretenir le dialogue pour comprendre où tu avais mal et pourquoi.

Pourtant on ne peut renier sa nature profonde…et celle-ci t’avait condamné dès le départ.

Aujourd’hui, après toutes ces aventures, dont certaines t’ont un peu cabossé, je veux effacer ta mémoire. Tout reprendre à zéro, parce que je t’ai submergé. Tu passes ton temps à souffler, tu ne m’écoute plus, tu prends des plombes à répondre dès que je te demande le moindre truc, je sens bien que je tape sur le système. Mais tu sais quoi? Toi aussi tu m’énerves! Je t’en veux de me lâcher, mais il faut bien que je t’avoue, à force de me compliquer la vie, tu m’as poussé dans les bras d’un autre (et j’aime autant te dire, pas n’importe lequel). Celui pour qui je n’aurais jamais pensé succomber. Je ne me permettais même pas d’y penser, parce que je trouvais ridicule que tout monde craque sur lui. Alors c’est vrai, il est plutôt canon, mais surtout il est simple. Et c’est pour ça que je vais franchir le pas. J’en ai ma claque de me prendre la tête avec toi, de perdre mon temps! Je veux quelque chose qui marche, tu peux comprendre ça?

Entre lui et moi ça n’est qu’une question de temps (et un peu d’argent aussi c’est vrai, parce qu’il est quand même vachement snob). Mais je vais oser.

Alors quittons-nous en bons termes, avant qu’il ne soit trop tard, que je te dise des choses que je ne pense pas et que tu vires au pathétique. Alors par pitié sois raisonnable et avançons main dans la main pour traverser cette étape difficile. Et pour l’amour du ciel, arrête de planter PUTAIN d’ordinateur!

4 réponses sur “Lettre de rupture”

  1. Alors t’as craqué pour les charmes de quelle belle machine?
    Je me pose également ces questions existentielles, dois je faire des infidélités à Windows pour succomber aux atouts de la pomme? Comment se séparer de ce valeureux compagnon qui n’a de cesse que de vouloir s’améliorer?

  2. J’y ai presque cru, j’aime bcp la chute !!! tu vas faire des infidélités à ton ordinateur de maboule ??? je pensais que c’était pour la vie vous deux ? ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge