Voyager à la dure : trucs et astuces d’un militaire

Peu de corps de métiers ont dans leurs tâches quotidiennes de faire le maximum avec le minimum. Un mot: rustique. Si ce terme vous parle et que vous souhaitez vous challenger, que vous n’hésitez pas à vous mettre dans les situations les plus abracadabrantes, ces quelques trucs et astuces vus chez les militaires vous sortiront de l’embarras, ou rendront tout simplement votre voyage un tout petit peu plus supportable. On vous rassure, on vous la fait en mode camping, pas en mode commando.

– Sécher les chaussettes autour du cou : ça vous dégoûte? Ce n’est que le début! Cette zone du corps génère beaucoup de chaleur, et la forme du cou se prête bien à celle de vos chaussettes. Avec un peu de chance, l’odeur vous coupera l’appétit et vous ferez même des économies.

L'écorce (si elle est souple) est aussi un bon isolant
L’écorce (si elle est souple) est aussi un bon isolant

– S’isoler du froid du sol avec un tapis de feuilles : le sol sera toujours plus froid et plus humide que vous. Par conséquent si le sol est froid, vous aurez froid, même si la tente est chaude. Si vous n’avez pas de tapis de sol ultra isolant, étalez un tapis de feuilles le plus épais possible sous la tente, à l’endroit où vous comptez vous coucher. Si vous manquez de verdure, privilégiez le haut du corps.

– Marcher la braguette ouverte : ce conseil s’applique surtout aux hommes et non ce n’est pas de l’exhibitionnisme. C’est un système de climatisation comme un autre, qui permet par ailleurs d’éviter les échauffements entre les cuisses, terriblement douloureux.

– Utiliser un tampon pour faire du feu : ce conseil marche aussi bien pour les hommes que pour les femmes! Le tampon étant du coton compressé, il prend très bien feu. Inutile de préciser que ce dernier doit être sec, donc neuf, ahum.

– Préférer les mitaines aux gants : vous gardez la mobilité de vos 10 doigts. S’ils sont congelés, fermez le poing, car la main reste chaude. Au passage, les moufles sont à proscrire.

– Pierre d’Alun : entièrement naturelle, elle est anti-allergique, anti-irritation, anti-odeur, anti bactérien, bref, anti-tout (sauf peut-être anti-moustiques). On s’en sert surtout comme déodorant, mais les hommes peuvent aussi la passer sur une peau fraîchement rasée. C’est une trousse de toilette 4-en-1.

– Faire chauffer des boîtes de conserve et s’en servir comme bouillotte : tout est dans le titre. Quand on a vraiment froid, et qu’on a déjà tout enfilé, tout ce qui ne prend pas feu tient chaud.

– Booster le moral : parfois quand vous tentez de dépasser vos limites, des baisses de moral pointent le bout de leur nez. Focalisez-vous sur des petites taches, qui vous donneront l’impression d’accomplir des grands succès. Quelques exemples: soigner ses bobos, faire un feu, construire un abri, sécher ses chaussettes (et dire cette phrase 10 fois très rapidement).

6 réponses sur “Voyager à la dure : trucs et astuces d’un militaire”

    1. Oui c’est vrai, je ne l’ai pas mis car il existe aussi des tablettes pour purifier l’eau (d’autres pour nettoyer un camel back par exemple…) donc chacun a sa technique, mais bouillir l’eau reste le plus simple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge